Sélectionner une page

ATTENTION ! Depuis quelques temps, des vidéos « émouvantes » circulent sur le net, des vidéos de gens qui s’aiment, s’entraident ou se rassemblent… des vidéos propres à vous émouvoir, mais ATTENTION (bis) cela n’est pas gratuit, et elles n’ont pas été tournées pour la beauté du geste.

Deux exemples :

 [youtube]GBaHPND2QJg[/youtube]

[youtube]uaWA2GbcnJU[/youtube]

Les plu af-futés d’entre vous auront remarqué les logos, subrepticement glissés à l’intérieur de ces deux clips… non ? Mais vous pleurez milord ? Reprenez-vous : les scènes que vous venez de voir sont jouées par des acteurs, montées par des monteurs, et financés par des financeurs, en l’occurrence : [Pas-envie-de-leur-faire-de-la-pub-1] et [Pas-envie-de-leur-faire-de-la-pub-2].

Ces deux institutions n’ont pas pour objectif de rassembler les gens, d’aider l’humanité ou de la rendre plus heureuse, de même que la pub de Gad Elmaleh pour [Pas-envie-de-leur-faire-de-la-pub-3] n’a pas pour objectif de vous faire rire. Leur objectif intrinsèque, la mission qu’on leur a programmée bien profond dans leur disque dur interne non-reconfigurable : c’est de générer des profits.

[youtube]55-J_Cwuuz8[/youtube]

Qu’est-ce qu’une banque ? C’est un organisme qui, sous prétexte de garder l’argent d’autrui contre les méchants voleurs, l’utilise pour son propre compte, le fait fructifier, le multiplie et, pour faire style, vous accorde un tout petit bénéfice des profits qu’elle a générés avec – histoire de vous convaincre que c’est toujours plus intéressant de le lui confier à elle que de le garder chez vous.

Autre fonction : celle de vous prêter de l’argent, pas par compassion, mais pour en tirer là encore des bénéfices. Ce faisant les banques participent à la promotion de sociétés où il est normal de s’endetter pour avoir le « niveau de vie » recommandé ; niveau de vie qu’elles ont elles-mêmes largement contribué à fixer. Vous voulez rester au niveau ? Alors il vous faudra acheter, pour cela vous endetter, pour cela travailler… mais surtout : travailler dans des conditions qui réduisent la liberté de l’individu, son esprit critique et le temps pour l’exercer ; dans des conditions que vous pourrez difficilement remettre en cause parce que, justement, vous êtes endettés…

vidéo émouvante endettement attention danger esclavagisme emprisonnement

L’endettement ? élu système anti-revendication de l’année 2014, 2013, 2012, etc.

Bref, les banques participent au maintien de la société de consommation qui fait de nous des machines (à moins qu’il y ait moins d’automatismes dans votre vie que de questionnements ?) et qui n’est peut-être pas étrangère au fait que les personnages de la seconde vidéo vivent seuls et démunis dans une grande ville plutôt qu’à la campagne avec leur famille.

L’assurance vie c’est pareil : on collecte votre argent, on le fait fructifier au max, et on vous refile des noisettes…

A combien d’entre vous paraîtrait-il logique de filer 100 euros à un inconnu, qu’il convertirait sous vos yeux en 1.000 euros pour vous en rendre 110… L’inconnu en question reproduisant le même schéma avec chacun des individus qu’il croise, et finissant par cumuler des fortunes… Demanderiez-vous alors un peu de tout son argent à cet inconnu pour vous acheter une maison ou financer un projet qu’il vous le ferait payer au prix fort ! Cet inconnu ne vous aurait-il pas tout l’air d’un… d’un ingrat ? Le qualifieriez-vous de généreux ?

A la lumière de tout cela, les vidéos dont je vous parle sont aussi incongrues qu’une pub’ qui montrerait de superbes images de paysages pour vous vendre une voiture ; ou des enfants qui rient pour vous vendre du jambon ; quand les voitures et les nuisances qui en découlent, routes comprises, pourrissent les paysages et quand le jambon ne pousse pas dans les arbres mais qu’il a été arraché au corps d’un être sensible ayant souffert toute sa vie, et toute sa mort en prime… ah ? Pardon. On me souffle à l’oreillette qu’en fait, c’est parfaitement banal.

Eh alors Nabolo ? Pourquoi ne nous laisses-tu pas rêver un peu ? N’est-ce pas mieux d’avoir ces jolies pubs à la place de messages de guerre et de mort, espèce de trouble-fête et d’enfoiré ? (me direz-vous).

A ça je vous répondrai, poliment, que s’attendrir devant ce genre de vidéos, s’y montrer réceptif, n’est pas sans conséquences, car vous montrez ainsi aux banques et aux agences de pub que cette nouvelle technique manipulatoire, elle fonctionne !

Quel est le principe de cette stratégie de communication ? Il s’agit d’utiliser la viralité du web pour toucher une plus large audience que ne le ferait une pub’ classique. Cela signifie que les publicitaires ont compris qu’une vidéo (et donc le logo du client qu’elle contient) sera vue par plus de gens si elle est susceptible d’être partagée sur la toile, plutôt que si son message est clair, mais qu’il reste cantonné à certains sites spécialisés ou qu’il faut payer pour le promouvoir… En likant et en partageant ces vidéos, vous travaillez pour les banques GRATUITEMENT !

Et je n’écris pas tout ça parce que je suis aigri que vous soyez beaucoup moins nombreux à promouvoir mes articles, pas du tout, c’est pas vrai (mais-euh !), puisque en plus il y a un vrai danger derrière… d’où le sous-titre suivant :

Vidéo émouvante ? ATTENTION DANGER !!

Bon, soit soit, c’est pas bien de travailler pour les banques mais ces vidéos sont jolies tout plein et si les promouvoir permet de répandre la beauté, l’amour et d’inciter les gens à s’aimer les uns les autres alors what the fuck ?

Hélas ce n’est pas tout, car il y a d’autres conséquences. Aujourd’hui, cette façon de promouvoir une marque n’est qu’une tendance. Mais la confirmer, c’est autoriser ce genre de vidéos à se multiplier à l’infini. Comment distinguerons-nous alors le vrai du faux ? Les scènes de générosité et les réactions qu’elles engendrent (cf : la seconde vidéo) ne collent pas à la réalité. Or, il y a des gens, rassemblés dans des organismes (ou pas), qui agissent au contact de la réalité (celle qui est souvent bien loin du confort de chez-vous) pour la changer, et qui pour se faire ont souvent besoin de notre aide et de notre attention. Ils ne vous inciteront jamais à donner de l’argent à un enfant dans la rue (au contraire de la seconde vidéo – cf : soyez généreux, ne donnez pas !) car ils savent que cela encourage la mendicité des enfants, que la petite fille de la vidéo n’ira certainement pas à l’école avec cet argent, mais que son petit-frère en sortira pour la rejoindre sur le trottoir où il générera tout de suite plus de profits qu’en apprenant à lire ou à compter.

En autorisant les publicitaires et leurs commanditaires à occuper l’espace de communication qui devrait être réservé à la défense des causes humanitaires vous affaiblissez la défense de ces causes.

Dites-leur que vous n’êtes pas dupes, ne soutenez pas leurs vidéos, ou agissez en connaissance, de cause.

…et restez vigilants, la prochaine fosi que vous verrez une vidéo émouvante, demandez-vous toujours qui l’a faite et pourquoi ! Posez-vous la question pour tout, pendant que vous y êtes !

Je conclus avec la très belle vidéo émouvante (elle aussi), de Mr Mondialisation qui, pour autant que je le sache, ne défend pas d’autre intérêt que le nôtre. Et là je vous autorise et vous encourage même à être émus (à toute fin utile je précise que le discours est celui de Charlie Chaplin à la fin de « Le dictateur »)

[youtube]mHsC8np3wH8[/youtube]

PS: il y a une raison à l’absence de « e » au mot « meilleur » dans l’illustration de cet article. Saurez-vous deviner laquelle ?

Pin It on Pinterest

Share This