Sélectionner une page
france lumière ciel

La France vu d’en haut, la nuit, par Arthus Bertrand.

LaFrance… me voici de retour! J’arrive avec des grands yeux tout ronds pour observer ce qui s’y trouve, même si je les sens déjà qui rétrécissent à la vistesse grand V. Dans mon sac j’emmène Baloota, Mowglita, Koji et ses amis, Farhané, Yiorgos, Jay, etc. Je me demande comment ils la verraient à ma place. C’est difficile de faire abstraction de ce que je sais déjà sur ce pays, mais il y a quelques trucs qui me choquent quand même, et pour commencer: Air France.

Je vais faire mon difficile mais vu le prix c’est un scandale qu’il n’y ait pas de TV individuelles et pas de couvertures pour tous comme s’en excuse le pilote, qui ajoute même: « les deux portes arrières ne fonctionnant pas, prière d’en choisir d’autres, en cas d’urgence ». C’est pas comme si j’avais eu l’intention de sortir en vol mais quand même!

Du coup j’ai été obligé de lire « courrier international » plutôt que de jouer à des casses-briques ou de mater une succession de productions hollywoodiennes… dégouté. M’enfin il y avait plein de bons articles sur la lutte de Julian Assange et de Wikileaks contre les Etats et la réaction, violente, de ces derniers face au péril anarchiste, ainsi que sur la contre-attaque menée par des pirates informatiques. Très très intéressant.

Première note sur les Français: ils parlent fort. Pas focément plus fort que des Américains mais beaucoup plus fort que les Japonais (qui sont timides) ou les Cubains (qui sont surveillés). On entend leurs conversations quoi, pas nécesairement parce qu’ils gueulent, mais comme si aucune n’étaient privées. Ce sont des espèces d’ « open tchat » auxquels on a l’impression qu’on pourrait participer, du coup, sauf que pas forcément: ce n’est pas parce que les gens parlent ouvertement de trucs hyper persos à voix forte et juste à côté de toi (au-dessus de ta tete!) que tu as le droit d’en rire avec eux, gaffe les amis, vous vous feriez jeter! C’est très mal vu, même pas un sourire, rien (c’est la dernière fois que je propose ma crème pour hémoroïdes).

Perso j’allais en destination du bas, vers Marseille, où il paraît que ca parle plus fort qu’en haut. Ah ces différences culturelles intra-pays! Et même intra-villes: j’ai entendu des Marseillais qui parlaient très sérieusement de leur rivalité avec les Aixois (d’Aix-en-Provence). Les deux bourgades se tirant la gueule, deux gouttes d’eau dans la mer de l’humanité: 150.000 à gauche, 850.000 à droite, de quoi vaguement peupler un quartier de Mumbai (22.000.000 habitants au bas mot).

A l’aéroport: personne. Dans les rues: personne. Le pays est comme inhabité comparé à la Chine ou pire, à l’Inde. Et les gens qui vivent là ne le voient pas et n’en ont pas conscience, c’est très drôle: ils n’ont pas idée qu’ils ne sont qu’une micro-poignée d’individus! Mais ce sont ces micro-poignées qui ont dominé le monde, on comprend qu’ils aient pris la grosse tête pour des siècles et des siècles. Le réveil sera dur: l’humanité vit en Asie. J’ai même des chiffres (ça vous la coupe?):

Population mondiale par continent (en 2000)

  • Océanie: 30.000.000 (il y a quasiment autant d’habitants à Bombay qu’en Océanie!)
  • Amérique du Nord: 309.000.000
  • Amérique du Sud: 519.000.000
  • Europe: 728.000.000
  • Afrique: 780.000.000
  • Asie: 3.680.000.000

…pour un total de 6.046.000.000: il y a donc plus d’habitants en Asie que sur tous les autres continents réunis, et je ne vous parle même pas des stats de 2050 (on arrive: à 5,2/8,8 milliards))(ah merde, je vous en ai parlé!)

Alors imaginez vous bien que lorsque vous voyez des images d’Asie, des reportages ou des conneries, la normalité: elle est là-bas. Nous sommes l’exception.

Ce que j’ai trouvé exceptionnel à mon arrivée en France, et de propre aux Français, c’est le confort.

Les Français sont accrocs au confort, dans leurs véhicules, leurs infrastructures, leur vêtement, etc. En France les choses sont d’abord confortables, puis éventuellement efficaces. Le TGV par exemple, est d’abord un train confortable, ensuite un train rapide. Pour les vêtements, autre exemple, il ne semble pas qu’une Française songerait à se trimballer à demi-nue au prétexte que c’est sexy, en plein hiver et sous la pluie, comme le ferait une Japonaise ou une Anglaise: elle s’arrangera pour trouver des vêtements confortables dont l’apparece lui convient aussi. D’où une grande diversité dans la strcuture des vêtements, en plus de leur apparence.

Marrant, je n’avais jamais remarqué ça avant, que la France était si « confortable ».

Un truc qui va avec, c’est la bouffe. Je vous parle pas de la grande cuisine mais de la bouffe d’accès facile, comme les yaourts au supermarché ou autre. Même si les produits frais ont perdu en qualité au fil des décennies, que les tomates ont perdu leur goût, les Français sont très exigeants en ce qui concerne la qualité de leur alimentation et le marché se plie à leur désir sur ce point là: les yaourts, les gateaux, les boissons qu’on trouve en France sont de bien meilleure qualité qu’ailleurs.

Prenons l’exemple du jus d’orange: aucun Français n’apprécierait de boire du jus d’orange en bouteille, si cela revient à boire de l’eau jaune amer, comme à Cuba par exemple. Ils ne boivent pas plus de jus de fruits pressés pour autant: ils ont des jus d’oranges en bouteille AVEC de la pulpe (oui mesdames et messieurs) dont le goût n’est pas si éloigné d’un jus d’orange frais. C’est quand même un sacré luxe! Et il y a une variété dans le choix de la bouffe qui impressionne, même si les prix suxent (ils sont tout de même abordables du point de vue de la population locale).

map voyage nabolo aventure

Mon parcours, ces huits derniers mois. Merci d’avoir suivi mes aventures! (en rose les trajets par avion, en rouge par terre, en jaune: rien).

Encore un truc qui m’a surpris en France, c’est la laïcité. Je suis rentré pour Noël et pas de croix, pas de Jésus dans les rues, rien. Eh oui, car la France, c’est le pays du culte de la raison! On est loin des spiritualités d’orient ou du super-christianisme latino-américain. Ca va même plus loin: en France il y a des bds qui se moquent de Jésus! Les Français font de l’humour avec les religions! Du jamais vu ailleurs. Alors que, traditionnellement, les Français prétendent que la religion est le seul sujet qui ne doive pas être abordé en public, dans les faits ils ne s’en privent guère, contrairement à d’autres pays… Parce que la France c’est un pays où on parle, on conteste, on débat! Mais ce n’est pas toujours agréable: d’un point de vue asiatique ça ressemble à de la baston verbale plus qu’autre chose. Les Français entretiennent une sorte « d’agressivité », largement ressentie par les Américains (je vous raconte un secret? Dans le film d’animation « Ratatouille », lors de la scène de l’interview où le jeune chef est ramené en cuisine par sa camarade, celle-ci s’écrie à l’intention des journalistes: « On vous laisse, c’est malpoli mais c’est normal: nous sommes Français » et non « Désolé mais on a quelque chose sur le feu! » comme ça a bizarrement été traduit). Le plus enervant c’est quand on cherche à profiter d’un service, dans un magasin ou autre, et qu’on s’adresse à un professionnel. Forcément, c’est pas notre métier, alors on lui pose des questions qui lui paraissent débiles, lui qui fait son job tous les jours, et il ne se prive pas pour vous le faire savoir (bien que le client soit roi? Certainement pas en France!).

Cette agressivité dont je vous parle existe même dans les rencontres « amicales ». Un Français peut se montrer hyper antipathique dans le seul objectif de tester votre répondant, ce qui peut aboutir (en cas de résultat positif) à une franche sympathie. C’est une manière de socialiser… surprenante pour les étrangers et les baroudeurs-aventuriers-philosophe-de-la-mort (comme moi) qui reviennent d’un tour du monde…

…mais c’est vrai que la nourriture française est quand même une sacrée contre-partie! D’ailleurs je vous laisse, bon bout d’an à tous chers excellents lecteurs, je vais profiter de la bouffe et du vin. Mon petit tour du monde est terminé, mais l’aventure est partout! Tenez: je viens de faire tomber ma fourchette…


Vous avez raté une aventure? Consultez le sommaire! (ce que vous pouvez être patauds parfois!)

Pin It on Pinterest

Share This