Boutique Couverture du recueil de nouvelles "transports en commun" de Nabolo

Published on février 7th, 2011 | by Nabolo

2

Pour la Saint Valentin? Transports en commun!

Le livre Transports en communYo yo yo les amis ! Devinez quoi ? Après vous avoir racketté pour Noël je vous rackette pour la Saint Valentin !!! EH OUI bande de petits veinards : vous l’avez compris, je viens de sortir mon recueil « TRANSPORTS EN COMMUN » sur les frasques de l’Amour au XXIème siècle ! Je mens pas, c’est même écrit dans le résumé :

« Des transports en commun, oui, mais dans l’acception sentimentale du terme. Dévorez ces sept histoires courtes sur les frasques de l’amour au XXIème siècle comme autant de chocolats de la Saint Valentin! »

La classe ce résumé, franchement ! « Acception » ça veut dire « sens »/ « signification » pour les moins littéraires d’entre vous. Je dis pas ça pour me la péter, mais parce que mes potes me demandent, à chaque fois. Et puis franchement je me la pète si je veux après le temps que je viens de passer sur cette butain de couverture, non mais regardez-moi cette merveille :

Perfect PETIT Final centré
Ceci dit, comme pour INDIANA TOM, voici quelques explications sur l’historique du schmulbluck, les coûts, etc.

Alors d’abord les 7 nouvelles contenues dans le recueil… Je vous vole pas, la preuve, vous pouvez les lire directement sur le blog (truc de fou !) mais dans leur version brouillon seulement :

  1. Cupide Cupidon
  2. Transports en commun
  3. Je n’ai d’yeux que pour moi
  4. Le Prince Charmant
  5. Tradgeek
  6. La Partouze
  7. Méprise de risques

Autant vous dire que la version définitive est bien bien bien mieux ! Mais que le vrai intérêt de votre futur achat, à moins que vous soyez un puriste de la lecture papier ou un généreux mécène, c’est bien sûr d’offrir le recueil à quelqu’un ! Pour la Saint Valentin mais pour toute l’année aussi : il n’y a pas de date pour aimer ! (notez-là celle-ci, d’autant que  j’ai hésité avec : « l’amour se fout des calendriers » et « la colombe chie sur les télécoms »).

Quant au prix : 9,99 € – le coût de fabrication est de 7,30€, ma marge c’est ce qui reste. Comme pour INDIANA TOM ça fait un peu trop chier de réfléchir des heures au prix, d’autant que quand on aime on ne compte pas alors j’ai arrondi au supérieur, enfin au .99 supérieur, pour leurrer tous les petits malins qui se refusent à payer des prix à deux chiffres (je suis diabolique)(et imprévisible).

J’ajoute que vous pouvez aussi commander la version PDF, instantanée et moins chère, le tout en cliquant sur le lien suivant :

LE LIEN SUIVANT

Quoi d’autre ? Ah oui : c’est génial, achetez-le !!

Et si vous avez besoin de sous, n’hésitez pas à en commander un paquet (consultez la grille de réduction des prix ici) pour le revendre autour de vous ! Perso je n’y vois AUCUN inconvénient.




2 Responses to Pour la Saint Valentin? Transports en commun!

  1. julien says:

    Et de deux :) j’avais beaucoup aimé les lire sur ton site.

    tu as tiré le bilan du premier ? Je l’ai offert à mes parents, qui sont eux même aller en indes étant jeune, ont bien aimé, ils ont retrouvé l’ambiance et certaines verité pas très belle de la
    bas. 

  2. evy says:

    Bonsoir

    Petit passage par chez toi belle écrit merci pour ce partage douce soirée a toi bisous féerique Evy

     

    Numériser00331-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back to Top ↑

  • Ose t’abonner si tu l’oses !

    Nabolo-avatar-moyenMUHAHAHA ! Grâce à un complexe réseau d’astuces manipulatoires, je suis parvenu à attirer ton œil sur le côté de la page afin de te pousser à l’abonnement.

    Cet abonnement est GRATUIT (encore heureux) : en fait il ne s’agit que de laisser ton mail dans la case ci-dessous pour que nous puissions rire ensemble et sans faillir des prochaines publications de l’EXCELLENT Nabolo-blog ! Cela n’implique pas que je t’incorpore à une armée de fans dont l’objectif inavoué serait la conquête du Loir-et-Cher, pas du tout (mais tu en sauras plus en remplissant le longuissime formulaire que tu aperçois juste en dessous... celui qui écarte pour toi ses deux encarts blancs, immaculés, vierges, purs et blancs, rien que pour toi... n'hésite plus !).