Poèmes Visage de pharaon dans le sable

Published on août 16th, 2010 | by Nabolo

8

Ozymandias – version française

ozymandias-egypt

Ozymandias est l’autre nom du Pharaon Ramsès II.

Après d’intenses recherches sur la toile internet qui m’ont pris plus de cinq minutes je me suis aperçu qu’il n’y avait pas d’adaptation française de ce magnifique poème de Percy Bysshe Shelley! N’ayant trouvé que des traductions (plus ou moins exactes d’ailleurs) je me suis  mis à la tache et voici le résultat (suivi de l’original). Vous pouvez en savoir plus sur ce poème en lisant l’article de Wikipédia.


Ozymandias

(version française; Nabolo; 16/08/2010)

Jadis, un voyageur d’une contrée antique
Vint me dire : « Il y a, dans ces lieux désertiques
Deux jambes de granit dépossédées d’un buste;
A leurs pieds, les éclats d’un visage robuste

Montrent les sourcils forts, la lèvre autoritaire,
Que le sculpteur a su donner au caractère
Qui survit aujourd’hui dans ces vestiges froids
A la main et au cœur qui l’ont conçu deux fois.

Et sur le piédestal apparaissent ces mots :
« Je suis Ozymandias, Roi des Rois. Admirez
Mon œuvre, ô tout-puissants, et en désespérez ! »

Il ne reste plus rien au-delà des morceaux
Du colosse estropié que l’immensité nue
Du sable, à l’infini, qui s’étend sous les nues. »


Ozymandias

Ce poème est très célèbre dans la culture anglo-saxonne.

(version originale; Percy Bisshe Shelley; 11/01/1818)

I met a traveller from an antique land
Who said: « Two vast and trunkless legs of stone
Stand in the desert. Near them on the sand,
Half sunk, a shattered visage lies, whose frown

And wrinkled lip and sneer of cold command
Tell that its sculptor well those passions read
Which yet survive, stamped on these lifeless things,
The hand that mocked them and the heart that fed.

And on the pedestal these words appear:
`My name is Ozymandias, King of Kings:
Look on my works, ye mighty, and despair!’

Nothing beside remains. Round the decay
Of that colossal wreck, boundless and bare,
The lone and level sands stretch far away ».




8 Responses to Ozymandias – version française

  1. jeremie says:

    Non seulement les alexandrins sont parfais, mais en plus les rimes sont riches. La traduction est quasi fidèle et surtout, surtout, c’est beau. Je suis fier de toi. Tu as beau courir les Indes,
    je nous sens proches lorsque tu reviens inexorablement au royaume de la Poésie.

  2. jeremie says:

    Alors, plusieurs chose.

    Déjà, si le mec qui géraient wikipédia était un génie, il gèrerait enkarta. Et d’une.

    De deux, j’ai laissé une bourde : le 8ème vers a 13 pieds.

    Et de trois, je me permets (vu ta demande explicite, qui incite au crime !!! ^^) de te soumettre une version jérémisée. Moi je la préfère mais ça n’engage que moi. En tous cas le boulot
    difficile, c’est toi qui l’a fait (comme d’hab quoi, LOL).

    Je pense qu’il y a quelques trucs bon à en tirer, tu me diras si tu en gardes un peu, passionément… à la folie ? Bonne lecture.

    Jadis, un voyageur d’une contrée antique

    Vint me dire : « Il y a, dans ces lieux désertiques

    Deux jambes de granit dépossédées de buste ;

    A leurs pieds git encore un visage robuste

     

    Qui fronce les sourcils, la bouche autoritaire :

    Le sculpteur a su lier les traits au caractère

    Qui subsiste aujourd’hui dans ces vestiges froids

    Et la main et le cœur le conçurent deux fois.

     

    Au bord du piédestal on déchiffre ces mots :

    « Je suis Ozymandias, Roi des Rois. Admirez

    Mon œuvre, ô tout puissants, et en désespérez ! »

     

    Il ne reste plus rien au-delà des morceaux

    Du colosse brisé que l’immensité nue

    Du sable, à l’infini, qui fuit vers l’inconnu. »

     

    Jeremie

  3. jeremie says:

    j’ai décidé de faire un maximum de fautes d’orthographe. C’est un nouveau challenge pour moi ! J’me démerde assez bien, de mieux en mieux même !

  4. jeremie says:

    « qui fuit » ou « fuyant » vers l’inconnu ?

    Je sais jamais quoi choisir entre ces deux trucs là

    (bon, j’m’arrête, là, nan ?^^)

  5. Barbara says:

    Tres bien traduit – le prochain Richard Wilbur!

  6. Barbara says:

    Tres bien traduit – le prochain Richard Wilbur (a l’invers)!

  7. Williammex says:

    http://cipro-rx.click/ Get More Information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back to Top ↑

  • Ose t’abonner si tu l’oses !

    Nabolo-avatar-moyenMUHAHAHA ! Grâce à un complexe réseau d’astuces manipulatoires, je suis parvenu à attirer ton œil sur le côté de la page afin de te pousser à l’abonnement.

    Cet abonnement est GRATUIT (encore heureux) : en fait il ne s’agit que de laisser ton mail dans la case ci-dessous pour que nous puissions rire ensemble et sans faillir des prochaines publications de l’EXCELLENT Nabolo-blog ! Cela n’implique pas que je t’incorpore à une armée de fans dont l’objectif inavoué serait la conquête du Loir-et-Cher, pas du tout (mais tu en sauras plus en remplissant le longuissime formulaire que tu aperçois juste en dessous... celui qui écarte pour toi ses deux encarts blancs, immaculés, vierges, purs et blancs, rien que pour toi... n'hésite plus !).