Sélectionner une page

Moralité: voter écolo rend heureux grâce à l’augmentation du nombre de pharmacies.

Aujourd’hui, chers EXCELLENTS lecteurs et aventuriers du quotidien, je vous donne un truc vraiment gratuit pour mieux vivre. Super.

Imaginez que vous êtes un petit poisson et que votre quotidien n’est autre qu’une grande mer parcourue de courants dans lesquels vous baignez toute la journée.

Il y a les courants négatifs : les critiques, les reproches, les gens qui font la gueule; parfois les insultes ou même des bousculades ; les trucs qui devraient marcher qui marchent pas, les mauvaises nouvelles, etc.

Il y a aussi les courants positifs : les sourires, les remerciements, les salutations, l’optimisme, l’enthousiasme, la joie, la solidarité, etc.

Vous, grâce à votre nageoire anale (j’aime pousser mes métaphores bien à fond) vous avez la possibilité de choisir dans quel courant vous allez nager.

Certains nagent entre deux eaux, avec leurs hauts et leur bas. D’autres se font happer par un tourbillon de négativité et finissent par s’en satisfaire, à moins qu’ils ne trouvent plus le moyen d’en sortir. D’autres encore nagent en plein courant positif, et c’est plus sympa, croyez-moi (j’ai testé les trois): non seulement pour eux-mêmes mais encore pour tous ceux qui nagent autour.

DONC, pour être heureux, nagez au bon endroit !

Je vais vous donner des conseils hyper concrets que vous allez essayer trois jours durant avant de venir me faire un rapport positif en commentaire (tous ceux qui s’abstiennent perdront 3.000 Nabolo-points) :

1-      Si vous croisez le regard de quelqu’un souriez-lui systématiquement (ne forcez pas trop sur le sourire vous devez garder l’air naturel quand même).

2-      Saluez systématiquement quand vous entrez quelque part (« Bonjour ! » dans un magasin) et saluez toujours avec chaleur.

3-      Si vous apercevez quelqu’un qui a besoin d’aide, saisissez cette chance de l’aider (se lever dans le métro, aider à porter un sac, etc.)

4-      Si vous recevez une mauvaise nouvelle, ce qui est l’équivalent d’une bombe de négativité, essayez de contenir l’explosion pour qu’elle n’atteigne pas les autres : préservez votre entourage !

5-      Identifiez qui dans votre entourage vous balance des décharges de négativité et protégez-vous mentalement, tout en limitant le temps passé avec cette personne.

6-      Si une personne que vous jugez négative répète sans cesse qu’elle a besoin de vous/d’aide et qu’elle a sincèrement envie de s’en sortir : aidez-la de tout votre amour. Si vous vous rendez compte qu’en fait elle se complait dans sa merde, donnez-lui les clefs pour s’en sortir, mais ne vous sacrifiez pas (ce serait comme se jeter à la mer pour sauver quelqu’un et compter finalement deux morts au lieu d’un – l’héroïsme en moins. Jetez-lui plutôt une bouée)(je sais que ça colle plus trop avec ma métaphore des poissons mais bon…).

7-      Si vous vous faites critiquer, reprocher, insulter, ou emmerder, rappelez-vous bien que vous êtes « under attack ! » d’un courant négatif ! Le seul fait d’identifier cette attaque dont le but est de vous pourrir le moral devrait vous permettre d’y échapper (ATTENTION : même des personnes qui vous aiment peuvent vous attaquer ! Soyez vigilants !)

8-      Si quelqu’un vous frappe, pétez-lui la gueule (faut pas exagérer non plus) !

Voilà. J’attends vos retours. Mais penser en terme de négativité / positivité a du sens pour moi. J’attends votre confirmation que je ne suis pas fou,

EXCELLEMMENT votre,

Nabolo

Articles connexes

Pin It on Pinterest

Share This