News macron-insoumis

Published on avril 27th, 2017 | by Nabolo

0

A qui exige un vote « Macron » des Insoumis, et à ces derniers

Étonnant comme il me paraît loin ce samedi 22 avril où je souhaitais « bonne chance » à tout le monde pour l’élection de dimanche, en respectant toutes les tendances politiques sur la base que chacun voterait pour ce qui lui semblait « le mieux », et qu’en cela tous les avis se respectent.

J’ai des amis d’absolument tous les bords, et j’ai de l’affection pour chacun d’eux : mon message était sincère, même dans l’éventualité d’un scénario à la 2002 (Droite dure vs FN).

Mais dimanche soir, le choc : le FN est au second tour…

…certes.

Pourtant ce n’est pas ça qui choque !

Non, ce qui choque c’est l’attitude d’Emmanuel Macron.
La qualification du FN, on pouvait s’y attendre, mais cette réaction de celui amené à l’affronter au second tour ? Jamais !

Alors que la plupart des leaders politiques font ce qu’on attend d’eux en appelant à voter contre le FN, pour ceux qui en ont le mandat, où en attendant de le recevoir pour ceux qui ne l’ont pas (c’est le cas de Jean-Luc Mélenchon), Macron n’embrasse pas l’attitude présidentielle et rassembleuse d’un Chirac 2002 : il fête la qualification au second tour comme une victoire à l’élection. Il adoube le FN comme « concurrent normal ».

Pour les partisans de Jean-Luc Mélenchon, c’est la baffe. Une baffe multiple à bien des égards que je ne listerai pas ici (la liste serait longue), et sur les réseaux sociaux, cette baffe se double de l’agression de parents, amis ou même de parfaits inconnus qui « exigent » à présent des votes « Macron » quand certains avouent qu’ils refuseraient les leurs à Mélenchon.

vote macron insoumis

C’est lourd… c’est très lourd…

Je suis un sympathisant du mouvement (et non « parti ») de la France Insoumise dont le candidat (et non « leader ») est Jean-Luc Mélenchon.

Qui ne vit pas notre situation aura du mal à se rendre compte d’à quel point rien ne coule plus sous le sens… il faut nous écouter pour comprendre notre amertume et pourquoi la tête nous tourne.

Pour cela, je vous invite à lire l’article de « Ici Charlie Foxtrot », superbement écrit, avec tripes et avec style, il explique parfaitement pourquoi ce qui vous a été facile (voter Macron) nous est si difficile :

« Pourquoi je ne peux pas voter Macron ? » 

Partisans de Macron, c’est votre devoir républicain de comprendre, et de trouver les mots pour convaincre les perdants du premier tour, ceux de la France Insoumise comme les autres, de faire barrage au Front National.

Car le très grave problème, jusqu’à présent, c’est que vous faites tout le contraire.

A l’image de votre leader dont les récentes attaques contre Mélenchon questionnent l’intelligence ou trahissent une stratégie politique peu reluisante (dont l’objectif serait de le décrédibiliser pour la suite ? #epicfail), vous ne cherchez pas à rassembler, mais à soumettre.

Pas tous non, mais j’ôte deux minutes mon chapeau-spécial-prise-de-recul et ma cape-de-sang-froid (+20 en sagesse) pour vous interpeller, vous qui attaquez ceux qui n’adhèrent pas à vos convictions, vous qui violez nos libertés de penser et de questionner, et de mûrir, et de faire le deuil d’espoirs réels de changer le monde, de sauver la nature et les hommes du modèle de société monstrueusement injuste qui va les massacrer… et que vous soutenez.

Vous ne nous laissez aucun espoir, et votre leader, ces derniers jours, insulte publiquement notre candidat. Vous nous traitez de mauvais perdants ? Mais qui serait bon perdant devant un tel vainqueur lorsque, non content de vous mettre à terre, il vous crache encore au visage ?!

Je vais vous répondre, je vais vous dire qui.

C’est le sage.

Le sage qui se relève, essuie le crachat et plonge ses yeux dans votre regard autoritaire et imbécile. Il y reconnaît le gamin exigeant qu’en lui-même il punit, mais qui chez vous triomphe.

Il interroge l’avenir, et pose les bonnes questions.

« Allons-nous armer nos ennemis pour nous libérer de nos maîtres ? »

Et vos aboiements perturbent sa réflexion.

Chers Insoumis, concitoyens, amis de cœur, de conviction, dimanche prochain je veux voter Emmanuel Macron pour faire barrage au FN et j’espère que vous ferez de même.

J’aurais aimé avoir la liberté de conscience de pouvoir m’abstenir de donner ma voix pour sauver la République, mais l’attitude de Macron et de beaucoup de ses partisans, ces derniers jours, dépasse en connerie tout ce que je pouvais imaginer. Ils sont littéralement en train de saborder leur deuxième tour gagné d’avance, tandis que Marine Le Pen (tellement plus maligne que c’en est à pleurer), vous offre son plus doux visage… Beurk ! Oui ! Ca incite à fermer les yeux… mais résistez ! Résistance !

Et songeons aux législatives.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back to Top ↑

  • Ose t’abonner si tu l’oses !

    Nabolo-avatar-moyenMUHAHAHA ! Grâce à un complexe réseau d’astuces manipulatoires, je suis parvenu à attirer ton œil sur le côté de la page afin de te pousser à l’abonnement.

    Cet abonnement est GRATUIT (encore heureux) : en fait il ne s’agit que de laisser ton mail dans la case ci-dessous pour que nous puissions rire ensemble et sans faillir des prochaines publications de l’EXCELLENT Nabolo-blog ! Cela n’implique pas que je t’incorpore à une armée de fans dont l’objectif inavoué serait la conquête du Loir-et-Cher, pas du tout (mais tu en sauras plus en remplissant le longuissime formulaire que tu aperçois juste en dessous... celui qui écarte pour toi ses deux encarts blancs, immaculés, vierges, purs et blancs, rien que pour toi... n'hésite plus !).