Sélectionner une page

Voilà ce qui arrive quand le pas RP se mélange au RP !

L’objectif de cet article est de présenter une courte analyse (digeste) de la pratique du RP dans le jeu DOFUS. Je vais essayer d’être le plus concis possible pour présenter un sujet qui apparaît comme barbant aux yeux de nombreux joueurs alors que c’est très certainement le côté le plus fun d’un MMORPG. Cet article ne s’adresse pas aux débutants, mais plutôt à ceux qui se sont intéressés au RP mais se sont découragés.

QU’EST-CE QUE LE RP ?

Le « RP » ou « Role Play » est le nom anglais du « jeu de rôle ». En quoi ça consiste ? Ca consiste à se plonger dans un rôle plutôt qu’à simplement jouer à un jeu vidéo. Voici l’exemple tout bête de deux joueurs qui jouent à DOFUS :

– Le joueur pas RP est devant son ordinateur, il clique sur sa souris pour faire bouger son personnage à l’écran, et quand les pixels simulent un coup d’épée, on calcule le nombre de dommages qu’on retranche aux points de vie de l’adversaire, etc. = 0% de RP

– Le joueur RP incarne Banga, l’Enutrof de légende à la pelle duquel personne ne résiste ! Après une course rapide, il tombe face à face avec un arbraknyde qu’il pourfend d’un coup de son arme en répandant de la sève et des bouts d’écorce un peu partout, etc. = 100% de RP

D’un célèbre joueur « pas RP » on dira qu’il a obtenu un max de bonus dans toutes ses caracs et qu’il tape comme un GB.

D’un célèbre joueur « RP » on dira que c’est le plus grand aventurier de tous les temps et qu’il a une force incomparable.

Il n'est pas nécessaire de tout savoir du background mais connaître les bases est un plus: ça vous servira de repère pour rester sur la même longueur d'ondes que vos camarades de jeu !

Il n’est pas nécessaire de tout savoir du background mais connaître les bases est un plus: ça vous servira de repère pour rester sur la même longueur d’ondes que vos camarades de jeu !

DOFUS est un mmorpg tactique basé sur un monde médiéval-fantastique original, ce qui implique qu’on en connaisse un minimum les ressorts avant de se lancer dans la pratique du RP et l’incarnation de personnages. Dans DOFUS, les combats s’effectuent au tour par tour ce qui favorise l’échange, le dialogue, et au travers du dialogue, la pratique du RP.

APPLICATIONS DU RP EN GENERAL ET DANS DOFUS EN PARTICULIER

Le RP peut se pratiquer via tout support qui permet l’échange. On peut donc pratiquer le RP sur les forums, via le tchat, ou même via le jeu au travers des actions de son personnage (certaines sont destinées au RP comme les e-motes par exemple).

1-La pratique du RP via forum

Cette pratique est complexe, elle nécessite un certain investissement et le respect de règles interactionnelles pas toujours évidentes.

Souvent, parce que ces règles sont trop compliquées, les joueurs de DOFUS ont tendance à s’en passer. Les sections RP des forums se transforment alors en salles d’expositions de textes littéraires, plus ou moins intéressants mais qui n’invitent pas à l’interaction. Il ne s’agit plus là de RP, on n’est plus dans le domaine du « jeu de rôle » au sens propre, mais dans celui de l’écriture/littérature. Cette pratique du RP rebute énormément de joueurs.

2-La pratique du RP via le tchat

Cette pratique demande un léger effort, parfois conséquent si on veut l’appliquer de manière continue, mais c’est la plus interactive et donc la plus fun, pourvu qu’on trouve quelqu’un avec qui la partager.

Les joueurs de DOFUS utilisent parfois ce type de RP sans s’en rendre compte, et parce que le jeu les y pousse naturellement (ex : « je vends du pain ! » est une phrase RP usitée parce qu’elle est plus pratique que la phrase « je vends un item qui donne +50 en vie ! » mais elle n’en est pas moins une phrase RP).

Cela est parfaitement normal que le jeu pousse au RP, c’est tout l’intérêt du graphisme et des textes de background. Si le RP n’avait aucun intérêt, les joueurs pourraient tout aussi bien jouer à un tape-case sur un échiquier en noir et blanc… Mais ce qui les attire dans DOFUS, au contraire, c’est de se faire une place dans l’univers que le jeu représente. Or, en ne pratiquant pas le RP, ils nuisent à la crédibilité de cet univers et donc à leur propre objectif, ils sont, sans le savoir, en contradiction avec eux-mêmes.

3-La pratique du RP via les actions en jeu

On pense notamment à l’utilisation des smileys et des e-motes. Mais le simple fait de s’asseoir pour attendre, au lieu de rester debout, est une attitude qui peut être caractérisée comme RP dans le sens où elle matérialise la réaction probable qu’aurait eu tel personnage s’il avait été vivant. Rien que le fait d’approcher son personnage pour le mettre en face d’un autre personnage avec lequel il dialogue est une attitude éminemment RP puisque rien n’empêche de dialoguer via message privé ou aux extrémités d’une même map en regardant dans des directions opposées, ce que ne feraient certainement pas les personnages s’ils étaient vivants.

4-Conclusion

Le RP est latent dans DOFUS. Sa pratique fait peur car le nom de « RP » renvoie à de longs textes postés sur les forums auxquels les non-initiés ne comprennent rien. Or, le véritable RP est partout au stade d’étincelle, il suffirait de l’entretenir un peu pour qu’il ajoute une véritable saveur au jeu. Mais ça, personne ne peut le faire à la place des joueurs, ce n’est ni le rôle des CCM, ni le rôle des MJ, car le RP est avant tout une démarche personnelle (même si l’équipe d’animation peut néanmoins encourager sa pratique).

MESURES CONCRETES POUR DEVELOPPER LE RP

Les graphismes du jeu poussent naturellement à la pratique du RP... Alors que faire lorsque c'est à l'adversaire de jouer?

Les graphismes du jeu poussent naturellement à la pratique du RP… Alors que faire lorsque c’est à l’adversaire de jouer?

Pour améliorer le RP dans DOFUS, plusieurs voies peuvent être empruntées. La première étape, pour que le RP devienne populaire, ce sera de le désacraliser. La pratique du RP via forum est trop complexe pour atteindre cet objectif. Ca ne signifie pas qu’il faut l’abandonner, pour ceux qui aiment ça c’est le pied, mais elle est trop contraignante pour engendrer l’engouement général. La pratique du RP via les actions en jeu s’abreuve facilement à la source de la pratique du RP via le tchat (les actions illustrent les paroles), et c’est donc cette source qu’il faut développer.

1-Développer la pratique du RP via le tchat

Le gros avantage de DOFUS, dans ce cadre là, c’est son mode de combat au tour par tour. Je m’explique : si le RP est présenté comme quelque chose de contraignant, il ne séduira jamais personne… Lire un texte de trois pages de long alors que je pourrais XP ? Non merci. Jouer les alcooliques à la taverne alors que je pourrais XP ? Non merci. En revanche, écrire (et donc jouer un rôle) alors que je suis en combat et que ce n’est pas mon tour de jouer ne pénalise pas le joueur compétitif qui court après le temps perdu. C’est la bonne occasion pour se lancer dans le jeu de rôle, quitte à y consacrer quelques moments exclusifs un peu plus tard, une fois qu’on aura été séduit par cette pratique.

Bien sûr, pour se lancer, il faudra prévoir une ligne de développement du rôle de son personnage, seul ou avec des amis.

2-Ligne de développement inspirée du Background du personnage

Il s’agit d’axer votre jeu de rôle (ce que vous allez écrire dans le tchat) sur l’histoire personnelle ou le caractère que vous aurez imaginé pour votre personnage.

Par exemple, si vous jouez un Ecaflip, disciple du Dieu Chat, vous pourriez décider de remplacer votre ponctuation par des « Miaou ! », si vous jouer un Iop pas très fûté, vous pourriez, pourquoi pas, parler à l’infinitif…

Exemple :

Ecaflip : « Ce n’est qu’un piou, MIAOU ! Je vais n’en faire qu’une bouchée ! »

Iop : « Ca être un piou. Moi faire qu’une bouchée de ça. »

Cet exemple concernait la forme. Pour le fond, imaginons que vous soyez amené à reculer devant les assauts répétés d’un scarafeuille rouge alors que vous n’avez aucune « résistance feu » vous pourrez toujours prétexter : « J’ai toujours eu peur du feu depuis que maman est morte brûlée dans un chaudron alors qu’elle préparait le cassoulet… »

Ce faisant, vous enrichirez l’histoire de votre personnage, vous donnerez un autre intérêt au combat en le dotant d’une nouvelle envergure qui peut amener des fous rires parfois (ne vous fiez pas à l’exemple du cassoulet…) !

L’univers de DOFUS est particulièrement comique, il donne de nombreuses occasions de rire pour qui veut bien s’y plonger, et s’y plonger ça signifie faire du RP, justement ! Rires à part, c’est aussi le meilleur moyen de donner de l’envergure à votre personnage.

3-Ligne de développement inspirée du background d’un guilde

Le guildes aussi peuvent avoir leur propre histoire, au même titre que les personnages. Si vous êtes investi dans la votre vous pourrez tenter de pratiquer un jeu de rôle qui lui correspond. Votre guilde s’appelle « Les Losers dépressifs » ? Soyez un digne représentant de ses valeurs, idem si elle s’appelle les « Chevaliers X », comportez vous en chevalier, référez vous à votre guilde, donnez de la crédibilité à votre personnage et, à vos compagnons de jeu, des occasions de rire et de dialoguer avec vous en s’immergeant un maximum dans l’univers dofusien.

4-Ligne de développement inspirée du background des classes

C’est probablement la ligne la plus suivie, involontairement, par un grand nombre de joueur, et puisque le jeu les y pousse : en plein combat les adeptes d’Eniripsa sont amenés à soigner, conformément au background de leur classe, et les adeptes de Iop à frapper comme des brutes. Bien sûr, toutes les lignes de développement d’un jeu de rôle que je recense ici ne sont pas forcément cumulables, il faut aussi savoir faire les choix qui donneront à votre personnage son caractère unique.

5-Ligne de développement inspirée du background des alignements

Les alignements aussi peuvent entrer en compte dans la pratique du jeu de rôle, bien entendu, puisqu’ils ont trait au background. Si vous êtes amené à participer à un combat impliquant des Bontariens alors que vous êtes vous-même Brâkmarien, pourquoi ne pas dire à tous ces emplumés ce que vous avez sur le cœur ? Que vous n’avez jamais aimé la volaille et qu’ils risquent d’y laisser des plumes à trop vouloir vous fréquenter, etc.

6-Ligne de développement inspirée du background des métiers

Plus qu'un pixel, devenez un véritable aventurier!

Plus qu’un pixel, devenez un véritable aventurier!

Beaucoup de personnages se définissent aussi par le métier qu’ils pratiquent. Lors d’un combat, si vous êtes pêcheur, pourquoi ne pas comparer l’adversaire au poisson qui résisterait à votre canne à pêche ? Cherchez à engendrer ces situations où la personne avec laquelle vous interagissez et vous-même, vous vous retrouverez embarqués dans le délire du jeu, où vous jouerez véritablement ensemble, au second degré, plutôt qu’au premier, lequel est parfois moins fertile en amusement.

CONCLUSION

Le RP est à la portée de n’importe qui, mais le nom fait peur, et il est synonyme d’ennui auprès des non-initiés. C’est à ceux qui en connaissent les bienfaits de le promouvoir, pas de manière rigide en imposant des jeux qui impliquent des répliques minutées et des dialogues cohérents, mais en restant spontané, en se contentant chacun de jouer le rôle de son personnage pour le plaisir des autres et le sien propre sans chercher à juger la prestation de chacun, mais au contraire en invitant tout le monde à se lâcher ! Le RP doit être spontané, accessible, fun, c’est l’aspect le plus ludique d’un mmorpg, laissez-vous tenter !

Pin It on Pinterest

Share This