DOFUS Screenshot de la mort d'Oto Mustam avec sa tombe géante

Published on juillet 31st, 2009 | by Nabolo

25

La mort d’Oto Mustam / Mon départ d’ANKAMA

Oto Mustam dofus sh serveur héroïque

Bye-bye Oto! (cliquez pour écouter la musique de Sarys en hommage à sa mort)

Minuit. C’est la fin d’une grosse journée pour moi… c’est aussi la fin d’Oto Mustam (le personnage, ça va sans dire! Le serveur lui, continue sa route).
J’avais prévu sa mort depuis la semaine passée déjà, mais pas tellement l’effet que ça me ferait. Difficile d’ appréhender ce genre de choses, ou ce que sera ma vie loin d’ANKAMA dans les prochains mois.

Quand les gens me demandent pourquoi je m’en vais et que je leur réponds que je le fais pour « me consacrer à l’écriture » et par « goût de l’aventure », j’ai l’impression que ça résonne un peu comme une blague à leurs oreilles… Et pourtant ! Pourtant je ne conçois pas la vie autrement.

Il fallait qu’Oto Mustam meure avec mon départ. Parce qu’il n’y avait personne pour reprendre le rôle de toute façon et qu’il aurait été difficile de faire passer l’idée que le personnage est indépendant de celui qui le joue (cela avait pourtant était envisagé au moment où j’ai cessé d’être Mafaldrag et je n’y voyais pas d’inconvénient : « le rôliste s’en va mais le rôle demeure »).

Oto Mustam meure donc jeune, en champion de Rushu, en martyre… quel intérêt y aurait-il eu à le faire mourir de vieillesse, décati et malade, au fond de son lit? Aucun.

Néanmoins, j’ai beau me passionner pour les histoires romancées, et dans ce cadre là, me réjouir de pouvoir faire vivre des héros et les faire mourir, je ne sais pas si je retrouverai la même sensation qu’en sacrifiant Oto Mustam comme je l’ai fait ce soir. C’est ça la force des jeux de rôles, d’être interactifs : j’ai pu voir en direct l’impact de ce que j’écrivais sur les joueurs, tel que je ne le verrai jamais chez des lecteurs.


Beaucoup de joueurs m’ont demandé pourquoi je partais. Que puis-je ajouter en plus de ce que j’ai déjà dit plus haut ? Il n’y a pas de scandale, de secret caché, de dispute mystérieuse. Mon passage chez ANKAMA s’est bien déroulé et bien fini. Je resterais si ça correspondait toujours avec ma définition du bonheur, à savoir : « faire ce qu’on a envie de faire, au moment où on a envie de le faire, à l’endroit où on a envie de le faire. »

mort oto mustam dofus

On croit entendre des mots qui s’échappent de la tombe d’Oto Mustam…

Mon travail collait à cette définition pendant longtemps, maintenant j’ai envie d’autres choses, toujours en application de la philosophie de l’aventure.

Mes plans pour l’avenir ? Ecrire donc, et pour nourrir l’inspiration, j’ai une petite liste d’aventures prêtes-à-vivre dans la poche, à voir avec quelle facilité je vais pouvoir y accéder :

Figurant à Bollywood : j’ai surpris une émission de radio il y a quelques temps, le journaliste prétendait que les studios de cinéma indiens manquaient de figurants occidentaux pour donner une touche de modernité à leurs films. A tel point qu’ils n’hésitaient pas à recruter les touristes dans la rue ! J’ai adoré mon séjour en Inde, et j’ai tout de suite pensé que ce serait un très bon prétexte d’y retourner.

Enseignant chez les Gitans : l’ASET est une association qui propose d’enseigner directement auprès des enfants tsiganes nomades (dans des « camions-écoles ») plutôt que des les accueillir à l’école (où ils ne vont pas). A voir si j’ai les qualifications, mais c’est une aventure qui me plairait beaucoup.

Mannequin au Japon : beaucoup de mes amis qui ont séjourné au Japon prétendent qu’avec un profil occidental et 175cm de haut on répond aux conditions nécessaires à l’exercice de la profession de « mannequin », pour jouer dans des pubs, faire des défilés, etc. Je n’ai jamais essayé ce genre de chose alors pourquoi pas ?

Travailler dans une réserve (Afrique ou Asie du Sud-est) : il y a de nombreuses micro-fondations qui sont toujours à la recherche de main-d’œuvre pour les aider dans leur mission de préservation des espèces, et ça m’enthousiasme de vivre au grand air avec les animaux (j’adore les moustiques !).

Vendeur de crêpes aux Etats-Unis : les Américains adorent les crêpes. Je le sais parce que j’ai accueilli les étudiants américains pendant deux ans dans ma ville d’Aix-en-Provence. Ils raffolaient tous de « Crêpe à gogo », le marchand de crêpes local. Avec un camion à crêpes aux Etats-Unis je suis sûr de faire un carton (me reste plus qu’à passer le permis de conduire et apprendre à faire des crêpes !).
Etc. : n’importe quoi que je sois capable de faire aujourd’hui et pas forcément demain. Le temps passe, je dois profiter de chaque âge de la vie.

mort oto mustam dofus

Après la mort d’Oto, la map et moi avons été floodés de messages… parfois cocasses!

Toutes ces envies m’éloignaient de plus en plus de mon quotidien roubaisien. Rien ne dit que je vais finalement les réaliser toutes, mais j’en ai le désir aujourd’hui, tout en conservant un maximum de temps pour avancer dans mes projets de roman, de nouvelles, de scénarii. Et je me dis que les aventures que je n’aurai pas le temps ou les moyens de vivre, je pourrai toujours les imaginer et les écrire.

Là, tout de suite, au nom d’un besoin impératif inexplicable, je veux avoir du temps devant moi pour produire un maximum d’écrits, jusqu’à ce que ça « marche » ou que je réalise que je ne suis pas fait pour ça.

Voilà pourquoi Oto-Mustam est mort.


mort oto mustam dofus

Encore!

Et c’est tout ce qui me manquait en fait : avant-hier encore, ma décision souffrait toujours de mollesse. Je partais bel et bien, mais j’en venais à me demander « pourquoi ? », si je ne prenais pas un risque énorme, etc.… En tuant Oto j’ai compris que j’avais raison. Parce que sa mort, je l’ai vécu un peu comme un drame, qu’à travers elle, ma relation avec les joueurs qui, au quotidien, prenait parfois l’apparence d’un embourbement permanent, s’est muée en une sorte de romance épique… Et c’est ça que je veux : du drame, de la joie, de l’intensité, de l’aventure !

mort oto mustam dofus

Et encore!

Quand Oto est mort, les messages ont commencé à défiler à toute allure sur mon écran, les insultes (il y en a toujours !) mêlés aux marques d’affections, aux réactions roleplay, à des inquiétudes bien réelles. Il m’a fallu tout ça pour me rendre compte que mon travail était en grande partie estimé, ce qui n’est pas forcément évident lorsqu’on bosse toute la journée derrière son écran. C’est aussi pour cette raison que j’apprécie tant d’avoir rencontré les joueurs au travers des différentes Conventions auxquelles j’ai eu la chance de participer.

mort oto mustam dofus

Et encore encore!

Dans leur ensemble, je trouve les joueurs de DOFUS très, mais alors TRES différents. L’âge varie du simple au double (au triple ? au quadruple ?), ils sont de toute origine et de tout milieu social… C’est de là que vient la difficulté de s’adresser à tous en même temps, et d’être par tous compris. Mais que c’est riche et enrichissant ! Et je ne dis pas ça pour la forme, mais parce que ça permet réellement d’être confronté à des centaines de façons différentes d’aborder une même situation, un même problème, et autant de façons différentes de s’exprimer pour dire parfois des choses très semblables.

mort oto mustam dofus

Encore et toujours…

Au jour de mon départ, ce qui me reste, parmi tous les points noirs de ma relation avec les joueurs, c’est un point commun, celui de la passion investie dans un jeu auquel nous avons joué ensemble. Même si je ne devrais pas employer le terme en ce qui concerne mon activité professionnelle, reste que j’ai joué mon rôle pendant qu’ils jouaient à DOFUS et que tous ensemble nous participions au jeu des relations qui peut s’exercer dans ce genre de contexte entre une « autorité bienveillante » et une « clientèle insoumise »… Tout le monde joue ensemble chaque jour, au travail, entre amis, entre ennemis, partout, même s’il n’y a que lorsque le jeu s’arrête qu’on prend parfois conscience de sa nature de jeu.

mort oto mustam dofus

…toujours plus…

L’aventure, le jeu, c’est pareil, jouons, jouons, jouons !

mort oto mustam dofus

…plus, plus, plus!

mort oto mustam dofus

Je ne mets pas toutes les captures amusantes, il y en a trop!


La mort d’Oto-Mustam

J’ai écrit les textes dans la matinée même.Comme pour une pièce de théâtre.

Nous aurions jusqu’à 15h pour répéter la scène, mon stagiaire préféré et moi : c’est à lui qu’incomberait la mission de jouer Goultard, chose dont il se délectait par avance et je me suis sentis obligé de lui répéter 15 fois de s’en tenir au texte prévu tant je redoutais que son enthousiasme débordât sous forme de je ne sais quelle tirade lyrique et malvenue.

kofimane

L’énigmatique Kofimane, mon stagiaire préféré (le seul aussi), en train de profiter des joies de la soirée « slip de bain » organisée dans ma colocation. Tout au long de son stage j’ai essayé de préparer Kofimane aux duretés de la vie professionnelle, de lui transmettre ces vertus que sont la patience, le contrôle de soi et de lui inculquer le respect de ses aînés… Autant vous dire que j’ai totalement échoué.

Il le prit de haut, de la même manière que si j’avais remis en cause sa bonne éducation. Quel arrogant petit connard ! Il se permet tout depuis que je l’ai invité à ma soirée « slips de bain » de la semaine dernière, et, a fortiori, depuis qu’il sait que je m’en vais définitivement vendredi (même si je lui rappelle quotidiennement que d’ici là j’ai les moyens de foutre en l’air son avenir professionnel).

Mais bref, passons : je dois malheureusement reconnaître qu’il n’y a pas que du mauvais chez Kofimane. D’ailleurs, une fois nos répétitions terminées, il s’est consacré avec beaucoup d’énergie à la préparation d’un deuxième PC qui permettrait de filmer le combat de « Oto Mustam vs Goultard », ce qui fait que j’aurais une version intégrale de tout le spectacle à vous proposer si seulement il n’avait pas oublié de rejoindre en mode spectateur. Mais comme dit Sylfaen, ça reste très intéressant de voir ce qui se passait sur la map hors combat (Sylfaen est quelqu’un de sarcastique).

Voici le script du combat :


Avant-combat

OTO: Here we go… Goultard. / Nous y voilà… Goultard.
GOULTARD: Are you sure of what you are doing, Mustam ? / Tu es sûr de ce que tu es en train de faire, Mustam?
OTO: You arrogant midget, yes I am! In the name of Rushu I swear: the Astrub forest will be your grave. / Espèce de nabot arrogant, bien sûr que j’en suis sûr! Au nom de Rushu je le jure : la forêt d’Astrub sera ton tombeau.
GOULTARD: This is what we’re gonna see. /C’est ce que nous allons voir.
OTO: BY RUSHU ! / PAR RUSHU!
GOULTARD: BY… well… MYSELF! / PAR… euh… MOI-MEME!

Oto fait son gros assaut au CAC, juste après :

GOULTARD: Ung… You’re tough… Nothing to compare with the “real” Oto Mustam. / Erf… Balèze… Rien à voir avec la version originale d’Oto Mustam.
OTO: Indeed. Through me you can feel a little bit of the power of Rushu. / Certes. Je suis une creature de Rushu désormais.

Oto finit son invisibilité sur un siphon d’âme

GOULTARD: Wow! Once more, that hurts… / Ouch! Une de plus, ça fait mal…
OTO: Pfff! You think you can fool me? I know you’re not that weak. Fight for real now! / Pfff! Tu te moques de moi? Je sais que tu n’es pas si faible. Bats-toi pour de bon !
GOULTARD: Ok… But you’re aware it will cost your life? / D’accord… Mais ça te coutera la vie, tu le sais?
OTO: Death is nothing for who serves Rushu. / La mort n’est rien pour qui sert Rushu.

Fin combat (avantage Goultard)

GOULTARD: You can’t fight any longer Oto. Should we put an end to this fight? / Tu n’as plus la force de te battre Oto, dois-je mettre un terme au combat?
OTO: You can put an end to my life, but to this fight, never. / Tu peux mettre un terme à ma vie, mais au combat, jamais.
GOULTARD: Not sure I got it but ok. Goodbye Oto and thx: killing you was lot of fun! A last word? / Pas sûr d’avoir tout compris mais ok. Adieu Oto et merci: c’était vraiment marrant de te tuer ! Un dernier mot ?
OTO: To the inhabitants of my world, yes : MAY DARKNESS BE UPON YOU ! / Aux habitants de mon monde, oui: QUE L’OMBRE SOIT SUR VOUS!


Sincèrement merci et au revoir à tous! (ne vous fiez pas à ma tête de connard blond qui se la pète)

Sincèrement merci et au revoir à tous! (ne vous fiez pas à ma tête de connard blond qui se la pète)

Nous avons rythmé chaque message en fonction de l’action et pour que le rendu final soit un spectacle plutôt qu’un combat, qui aurait eu peu d’intérêt puisque nous avions fixé les caracs des personnages d’un commun accord avant de commencer.

Au fait, ça m’a toujours étonné que des joueurs s’extasient sur mon compte au travers des caractéristiques du personnage d’Oto Mustam : contrairement à eux, je n’ai pas mérité « ma » force. En quelques clics j’aurais pu faire d’Oto Mustam une espèce de monstre avec 999.999.999 points de vie et autant dans chaque caractéristique. Il n’y a pas de mérite !

Bref, pour revenir au spectacle-combat en lui-même, il s’agissait de mettre en avant l’endurance de Goultard, sa caractéristique principale (Oto étant déjà équilibré je n’avais rien à changer de ce côté-là). Goultard avait donc moins de vie qu’Oto mais pouvait la récupérer intégralement à chaque utilisation du sort « amplification » (lançable tous les tours). La seule solution pour Oto ? Le « one-shot » sur Goultard, chose que je ne souhaitais pas voir arriver mais après tout, il ne faut pas dire non au revirement du sort !

Enfin, tout s’est passé comme prévu… Mais à mes yeux ça n’enlève rien à la valeur de ce combat : Oto est parti affronter Goultard parce que son devoir le lui commandait, et Goultard était plus fort que lui.

J’ai beau avoir incarné Oto, je n’en étais pas le maître, car un personnage de rôle à une existence et un mécanisme propre qui ne peuvent être modifiés. Il est mort, parce que c’était son destin, à l’image de tous les personnages qui meurent chaque jour sur le serveur qui porte son nom.









Ps: (édit avril 2011:) J’ai du changer la vidéo, celle de Maoustudio ayant été retirée -> pour ceux qui veulent garder contact je poste quotidiennement sur ce blog, mon msn et mon pseudo twitter sont dans la partie « A propos/contact ». J’invite tous les joueurs de DOFUS à s’intéresser au projet de roman sur ce thème, dont vous pouvez lire le début (brouillon) ici, dans l’attende de la réponse d’ANKAMA à qui j’ai récemment envoyé le manuscrit.




25 Responses to La mort d’Oto Mustam / Mon départ d’ANKAMA

  1. Talmie / Z says:

    R.I.P Oto, et WTF.

    Au plaisir de te revoir.

  2. Frère Davinity says:

    Oto….

    Oto a fait son devoir, tu as fait le tien. L’ombre sera à jamais sur vous!

    Telle est ta vie que tu m’as présenté, et je ne peux que t’encourager à la suivre. Montre à tous que l’on peut faire ce que l’on veut de sa vie, qu’on peut choisir son destin en toute impunité.

    Tu sais où me joindre.

    Adeptement,
    Frère Davinity, Inquisiteur d’Hécate.

    P.S: je sais très bien faire sauter les crêpes
    P.P.S: diantre, à un centimètre, je t’aurais suivi au Japon.

  3. Cyanne says:

    Pour paraphraser Jacques Brel, je te souhaiterai bien des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Il est clair qu’en fait tu n’as pas besoin de cela, c’est déjà le cas.

    Bonne continuation à toi.

    Cyanne, modo forum off’ (au cas où tu ne souviennes plus de qui je suis).

  4. Nabolo says:

    Bien sûr que je me souviens Cyanne! Merci! Merci à Talmie aussi, et si t’es sérieux Frère Dav, tu m’appelles, on est parti!

  5. Frère Davinity says:

    Je pense ramener une certaine connaissance, un certain Incinius, dans l’aventure ;)…

    Frère Davinity

  6. Talmie / Z says:

    Oui, j’en ai oublié l’essentiel dans mon précédent commentaire, j’ai omis le fait que tu étais un personnage à part entière, qui a fait de bonnes choses sur le Serveur Héroïque bien que tu fus souvent critiqué par la majorité d’entre nous ( même par moi, je te l’accorde ), on en retiendra aujourd’hui ton sang froid à toute épreuve, qui est remarquable, je ne sais pas si tu te rappelles de nos petites conversations ( je ne sais même pas si tu te rappelles de moi, quoi que, pour t’avoir souvent critiqué tu t’en rappelles peut-être ), mais je ne t’ai pas souvent félicité et peut-être que je le regrette maintenant ( ou pas ;).

    Bref, à l’heure actuelle c’est un sentiment de frustration qui nous a tous envahi , on regrette ton départ, tu étais quelqu’un d’attentif et de fortement sympathique très proche de la communauté; ce qui est dommage c’est que le studio ne t’a pas vraiment fait confiance ( en étant subjectif ), j’entends par cela le fait d’avoir le choix de l’avenir d’Oto-Mustam et également les principales modifications que devraient subir le SH, je suis sûr que tu aurais été très fort et tu aurais su quoi faire et ainsi y instaurer les bonnes modifications, c’est désolant et fortement dommage pour toi et pour nous.

    Comme je l’ai dit plus haut, ce sera au plaisir de te revoir au plus tôt que ce soit sur Dofus, DA, Wakfu ou ailleurs.

  7. Amatos says:

    Bon courage pour la suite Nabolo, puisse tes rêves se réaliser

  8. Litz says:

    Je te souhaite un bon futur.

    J’ai apprécié ta compagnie sur le SH, les petites discussions que nous avons eu.

    Malgré ta faible présence, tu as su embellir le serveur, et faire véhiculer nos idées.

    Ton départ me rend triste :(

  9. al-eau says:

    Bonne chance , que du courage en toi je voit ( * stop yoda * ) j’éspère que tu feras une grande carrière dans ceux que tu aime ;)

    Nicos’ , une personne rencontré à la convention

  10. macfly says:

    RAh tu abuses ^^ quand j arrete mon compte WOW pour venir un peu jouer sur DOFUS paf tu tues Otto.
    J’esperes que tu trouveras des choses sympa a faire

    ps je veux bien gouter les crepes :D
    ps2 Chemosh is good for you

  11. Tizwaz says:

    Au revoir, et merci de tout ce que vous avez fait pour la communauté d’UK/International. Vous serez manqué. Si vous êtes jamais au UK, dites-moi. Je vous achèterai une bière s’il est possible

  12. loicandy says:

    Nous perdons un grand homme , un grand ami , un grand staff

    J’espere que tu aura passé un bon moment sur dofus et a ankama et je te souhaite que du bonheur pour la suite de ta vie ;)

    Cordialement loicandy (pseudo forum dofus)

  13. Leolitia says:

    Il est bien dommage que vous soyez parti et j’espère que le prochain sera à la hauteur. Bonne continuation.

     

    Au plaisir,

    Leolitia

  14. @------ says:

    Les choses changent dans nos contrées!

    Pour les crêpes, je te conseille de passer le permis sur place ;) Et Chicago est une ville fort sympathique!

    Si tu descends un peu plus au sud, dans le pays des « piqueteros », un ranch t’ouvriras ses portes ;)

    Bon vent et tiens nous au courant de tes découvertes et de la station de métro où l’on pourra trouver ta nouvelle !


     

  15. Assouan says:

    Dans la vie, y a des choix difficile à faire, il faut avoir du courrage et ne pas regreter quand on prend une décision ^^

    Je respecte vraiment ce que t’a fait et je te shouette bon courrage pour ton avenire ^^

    Domage que tu n’as pas formé ton stagiére pour être le nouveau leader du serveur, car en ce moment c’est le « bordelle » sans toi, on ce fait trahir dans des anti-jeu par nos amis, y a des insultes de racisme sur les caneau commerce/recrutement, …

    Ces la faute à goultar moi je dit :p, enfin vivement que notre serveur est des modo ^^

    Sinon encore bravo ! et domage pour la video que tu voulais ^^’

  16. bontiv says:

    Je sais je suis un grand inconnu ici. Je suis bokli sur le serveur héroïque. Oui un simple joueur, mais l’un des premiers roliste à être venu sur le serveur héroïque. Faut dire que tu avais prévu
    pas mal de choses attrayantes pour les rôlistes. Je m’étais même abonné à la catégorie roleplay du forum héroïque.

    Autrefois je recevais mon petit email des nouveaux sujets RP tous les jours, maintenant c’est plutôt un email tous les mois (soit trois email depuis ton départ). Pourtant j’ai pas modifié la
    périodicité des emails.

    Tout ça pour dire que depuis ton départ, malheureusement le roleplay qui n’était déjà pas très évolué est devenu pratiquement inexistant. On te regrette beaucoup ! Faut dire que moi aussi j’ai
    déserté le serveur héroïque.

    Je suis reparti sur les serveurs classique pour pouvoir améliorer ma pratique du RP en essayant de recevoir des enseignement des grands maitres du RP, mais selon
    eux « si ce n’est pas pour devenir MJ c’est pas la peine ». Sur les serveurs classiques les MJ forment d’autres MJ et non des rolistes ce qui est complètement aberrant. Du coup je cherche d’autres
    joueurs expérimentés  pour en apprendre un peu plus :p. Et puis ce n’est qu’en pratiquant avec d’autres pratiquants que l’on progresse.

  17. bontiv says:

    Oui mais tous mes personnages ont leurs propres attitude. Certains de mes amis ont même du mal à me reconnaitre sous le masque . Surtout que j’ai un personnage avec une assez forte personnalité alors que d’habitude je suis plutôt calme.

    En fait je n’ai pas vraiment de personnage pour jouer « aller je vais XP toute la journée ». Moi tous mes personnages ont des niveaux assez faibles vu que je ne pratique pour ainsi dire que le RP
    en jeu. Les seuls moments où je monte en XP, c’est quand je vais faire des donjons avec mes amis rôlistes (bah oui le RP ça se pratique n’importe où, n’importe quand et pas seulement à la
    taverne  ). Et surtout le plus fun c’est quand des non-initiés commence à prendre part au jeu, c’est là où je me
    dis que j’ai réussi à transmettre une de mes passions.

    Seulement ce que j’ai besoin maintenant c’est de pratiquer avec d’autres rôlistes plus expérimenté. Le RP c’est pour moi une chose à la porté de tout le monde, à laquelle il n’est pas vraiment
    nécessaire d’avoir un cours pour pratiquer un minimum. Mais ce que je veux maintenant, c’est surtout pratiquer avec des connaisseurs pour connaitre les petites astuces de la pratique. Petit
    exemple : un MJ m’as dit il n’y a pas si longtemps que utilisé les petites émoticônes (les petites têtes jaunes) était mal vu (qu’on passait pour des débutants à les utiliser).

    Bien sûr comme tous les rôlistes je rêve que tout le monde pratique au moins une fois le RP. Alors je ne manque jamais une occasion pour montrer la richesse du RP à un non-initié pour le faire
    entrer dans le culte . Et puis bon je suis un peu de nature à vouloir transmettre ma passion (d’ailleurs c’est même
    mon métier pour l’instant).

     

    Pour résumer j’ai envi d’être aux côté d’un grand maitre pour en apprendre toujours plus, et pour pouvoir transmettre ma passion aux autres joueurs par la suite.

     

    Bon je me suis un peu écarté du sujet initial qui était la disparition du RP sur le serveur héroïque depuis ton départ… J’ai l’impression d’avoir un peu spamé ton
    blog à parler de moi et ma vision du RP ^^’

  18. bontiv says:

    Je reconnais là très bien la description type du MJ de Dofus , ceux qui forme des pantins au lieu de
    former des rolistes. C’est vrai que ça me donne un peu envi d’essayer de rentrer dans l’équipe d’animation pour redonner de vrai valeurs au RP sur Dofus. Et surtout pouvoir être là comme un
    professeur qui prendrait plaisir à diffuser sa passion. Laisser aux joueurs avoir un contact avec quelqu’un d’officiel qui leur fait découvrir le RP et ses richesses. Les MJ actuel on dirait des
    shérifs du RP dont leur seule est unique mission est de faire des évents. Seulement malgré cette envie, j’ai toujours ce petit goût amer à l’idée de devoir travailler avec des personnes qui font
    la morale comme tu dis. Remarque je ne les connais pas tous ils sont peux être pas tous désagréable… Mais bon c’est pour ça que si je fais quelque chose pour promouvoir le RP, je le ferais
    toujours en tant que simple joueur.

     

    Sinon je vois un peu ce que tu veux dire, le principal c’est d’être cohérent et de savoir s’adapter. Et on peux faire don à Rushu de toutes les règles que donne les MJ à l’heure actuel. Pour ce
    qui est d’inclure les autres dans RP je sais bien faire ^^ même les non-initié se prennent au jeu sans même savoir que c’est du RP. Alors peux être que j’ai tous les bagages pour essayer de faire
    revenir le RP sur le serveur héroïque et diffuser ma passion ?

     

    Mais selon toi, qu’es ce qu’il faudrait faire pour que le RP puisse avoir de nouveau une place sur le serveur héroïque ? Comment faire pour que les autres joueurs puissent découvrir le RP
    dans un monde où personne n’a confiance en personne ?

  19. bontiv says:

    Je viens d’avoir une idée complètement dingue mais bon ça pourrais sauver le RP sur le serveur héroïque. Ne pourrais-tu pas revenir sur le serveur en tant que MJ ? A mon avis vu ce que tu
    faisais chez Ankama, tu n’aurais pas de mal à devenir MJ sur le serveur héroïque. Et vu tout ce que tu as fait en tant que CCM, en MJ tu ne peux qu’être parfait. Et voir un MJ apparaitre serait
    comme une lueur d’espoir qui montrerait à la communauté que le RP peut toujours avoir lieu sur le serveur héroïque. Avant Oto-Mustam était le symbole du RP. Il a disparu et tout ce qu’il
    représentait à disparu avec lui. Mais une nouvelle tête pour représenter le RP pourrait peut-être le faire revenir, et MJ c’est tout de même moins d’investissement que CCM. Tu aurais toujours du
    temps à côté pour tous tes projets.

     

    Je sais que vu les pouvoirs des MJ sur Dofus (qui sont à mon goût un peu trop important), il ne peut pas y avoir n’importe qui pour se rôle. C’était surement la raison pour laquelle tu n’en
    voulais pas à l’époque. Mais toi tu es une valeur sûre. Nous savons tous que tu ne ferais jamais un abus de pouvoir.

  20. bontiv says:

    Quand tu parle de quelque chose d’estimable à laquelle les joueurs voudront s’intéresser et d’accessible, pour que ce soit fun, tu parle d’un event très spécial ? Seulement j’ai remarqué qu’à tous
    les events dont j’ai participé (que se soit en tant qu’organisateur ou en tant que « spéctateur »), seul les membres initiés viennent. A moins que l’évent ait une récompense énorme (le genre de
    récompense qui n’est pas réalisable par un joueur). Déjà normalement dans un évent tout devrait être dans le plaisir d’y participer et limite il ne devrait jamais y avoir de récompense.

    En gros ceux qui ne connaissent pas encore le RP ne s’interessent qu’au évent dont le but est de montrer sa force en combat ou alors dont la récompense est assez élevé…

  21. bontiv says:

    Bien que le RP doive être vivant et plein de couleurs, il ne reste plus que silence. Par une seule personne ne répond à ce mot. Il n’y a plus qu’un silence pesant, un silence de mort, la mort du
    RP.

     

    Plus aucun roliste ne donne de signe de vie sur le serveur. J’ai essayé de recontacter ceux qui comme moi furent les premiers à débattre sur le RP et c’est comme s’ils avaient tous disparu,
    enlevés pas les enfants de Rushu.

     

    Le RP est certes très amusant, mais seulement avec un interlocuteur (ou plusieurs). Seul c’est parler à soi même. Je pense que je vais repartir dans d’autre monde, sur d’autres serveurs avec les
    personnes que je connais bien. Ceux avec qui j’ai l’habitude de pratiquer… Je ne pense pas que le RP sera sauvé aussi facilement sur le serveur héroïque…

  22. Croaa says:

    Un peu tard pour commenter, mais bon. Je n’ai pas vraiment beaucoup joué sur le SH et je n’était pas là durant le combat, mais je me suis un peu renseigné là dessus, et apparement tu as bien marqué cette communauté.

    Bon, en gros j’ai pas grand chose à dire quoi X_x, sauf : bon courage pour la suite, même si je doute (un peu) que tu lises ce commentaire après 3 ans sans commentaires sur ce sujet.

    • Nabolo says:

      Et pourquoi pas ? ;)
      Tous les commentaires sont centralisés dans la base ! Merci pour ce message… et bienvenue sur l’EXCELLENT Nabolo-blog ?
      Le SH m’a énormément marqué, moi aussi… Si la vie était simple je passerais bien trancher le têtes de ceux qui l’ont salopé :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back to Top ↑

  • Ose t’abonner si tu l’oses !

    Nabolo-avatar-moyenMUHAHAHA ! Grâce à un complexe réseau d’astuces manipulatoires, je suis parvenu à attirer ton œil sur le côté de la page afin de te pousser à l’abonnement.

    Cet abonnement est GRATUIT (encore heureux) : en fait il ne s’agit que de laisser ton mail dans la case ci-dessous pour que nous puissions rire ensemble et sans faillir des prochaines publications de l’EXCELLENT Nabolo-blog ! Cela n’implique pas que je t’incorpore à une armée de fans dont l’objectif inavoué serait la conquête du Loir-et-Cher, pas du tout (mais tu en sauras plus en remplissant le longuissime formulaire que tu aperçois juste en dessous... celui qui écarte pour toi ses deux encarts blancs, immaculés, vierges, purs et blancs, rien que pour toi... n'hésite plus !).