Jéroméo grosse et moche Nabolo aka Jéromeo en plein interview microtrottoir

Published on janvier 28th, 2014 | by Nabolo

1

Grosse et moche, qu’en pensez-vous ? Le microtrottoir !

Article publié dans le Fluide.G n°5 dédié au thème « grosse et moche »…

 

Jéroméo ne recule devant rien pour accomplir la mission que Madame.G lui a confiée : déterminer le rôle des grosses et moches aux yeux de leurs contemporains. Prenant son courage à une main (adventure-style !) il aborde un couple d’amies qui attendent à un carrefour. Elles acceptent de répondre à ses questions.

 

Jéroméo : Salut petites, c’est quoi pour vous être « grosse et moche » ?

Petite n°1 : Etre grosse et moche ? Ben je sais pas, c’est tout simple : peser 100 kg, avoir un nez crochu, des lunettes à double foyer… C’est pas-de-chance pas-de-chance quoi !

Petite n°2 : C’est être vulgaire, pas distinguée.

P1 : Oui mais c’est confortable aussi, parce que t’as rien à faire : tu te poses pas la question du haut que tu vas mettre.

P2 : Mais encore pire au contraire ! Et puis si t’essayes de parler aux gens ils veulent pas te parler parce que tu sens plus facilement la transpiration. Et si t’as un poireau sur le visage alors là…

P1 : Ah ouais, moi les poireaux franchement j’y arrive pas… Y a Cindy qui… (elle s’interrompt)

 

J : Y a Cindy qui quoi ?

P1 : Non rien, on parle pas sur le dos des copines.

P2 : Etre grosse et moche c’est aussi quand tu portes un pantalon, genre lin blanc, et y a la cellulite qui traverse…

P1 : N’empêche que Cindy, du boulot, elle est vraiment grosse et moche quoi, avec les dents tout de travers les cheveux tout cassés, gras… La meuf elle bouffe que du gras ! Un jour je lui dis : « Tu veux pas de ma salade ? », elle me répond : « Non, j’aime pas les légumes ». M’enfin je m’arrête là, c’est tellement facile d’accabler une pauvre âme esseulée…

P2 : Hmm. Ce qui est chiant, j’avoue, c’est que parfois tes parents y t’ont fait un peu foireux et là t’y peux rien…

P1 : C’est comme l’obésité : l’obésité, c’est une maladie.

 

J : Qu’est-ce qui vous manquerait pour être grosses et moches ?

P1 : Soixante kilos et des gros tétés qui font « spruiit ».

P2 : Oui, des kilos et un accident grave… ou un sweat.

P1 : Un quoi ?

P2 : Un jogging moche pour dormir tu sais ? J’ai pas de jogging.

P1 : Ah oui ! Moi je pense à ces grands t-shirts super larges…

P2 : Ah, tu mets quoi pour dormir ?

P1 : Euh… des t-shirts larges…

 

J : Est-ce que les grosses et moches ont le droit de vivre ?

P2 : Ben oui.

P1 : Ben, quand même, ce sont aussi des êtres humains.

P2 : Y a les dix commandements et tout, tu peux pas les tuer.

 

J : Est-ce qu’il y a des occasions où vous préfèreriez la compagnie de grosses et moches ?

P2 : Oui : sur la plage, à la piscine, en boîte…

P1 : En fait on cherche une grosse et moche depuis des années avec nos amies.

 

J : Pourquoi ?

P1 et P2 (en chœur) : Le faire-valoir enfin !!

 

J : Est-ce que les grosses et moches ont une utilité sociale quelconque ?

P1 : Ben bien sûr : elles sont intelligentes dans leur malheur.

P2 : Ben non. C’est quoi ces questions de taré ?!

P1 : Mais si : parce que c’est des êtres humains ! Et puis tout le monde peut pas être pareil, ça fait de la biodiversité.

P2 : C’est vrai qu’elles aident pas mal l’industrie agro-alimentaire…

P1 : Et dans les milieux d’art plastique, pour peindre ! Là-bas ils adorent les visages marqués avec les formes très extériorisées. Tous ceux qui font dans l’art plastique ils demandent des grosses et moches. Mais moi au boulot, Cindy c’est vraiment une cata !

P2 : Et puis ça crée de l’emploi pour tous les trucs de chirurgie esthétique, pour les psy…

P1 : Mais c’est vrai que celles grosses avec le poireau et tout c’est vachement rare.

P2 : Après y a le charme et ça tu l’enlèveras jamais…

P1 : Sauf que bon y a Cindy. Non mais je suis horrible, on est méchante… Attend, quand on rentre je te la montre sur facebook.

 

J : Spontanément, vous pourriez me citer une grosse et moche du showbuisness ?

P2 : La ministre des vaccins : Roselyne Bachelot.

P1 : Hmm, je sais pas… Cindy… ? Ah non, ouais : Laurence Boccolini.

P2 : Kosciusko-Morizet : elle est mince mais elle est moche et c’est une grosse conne.

P1 : Non mais c’est très rare d’être et très grosse et très laide. Hey ! Si t’écris un truc sur ce qu’on t’a dit tu changes le prénom de Cindy !!

P2 : Ben non attends, personne la reconnaitra jamais si c’est dans un article…

P1 : Tu rigoles ? « Cindy », « grosse », « moche », tout le monde va capter !

Propos recueillis dans la rue par Jéroméo et pour lesquels il décline bravement toute responsabilité (adventure-style !).

…pour la petite histoire ces  propos m’ont vraiment été tenus, tels quels ou à peu près.




One Response to Grosse et moche, qu’en pensez-vous ? Le microtrottoir !

  1. Ju says:

    « P2 : Kosciusko-Morizet : elle est mince mais elle est moche et c’est une grosse conne. »

    Très bien vu ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back to Top ↑

  • Ose t’abonner si tu l’oses !

    Nabolo-avatar-moyenMUHAHAHA ! Grâce à un complexe réseau d’astuces manipulatoires, je suis parvenu à attirer ton œil sur le côté de la page afin de te pousser à l’abonnement.

    Cet abonnement est GRATUIT (encore heureux) : en fait il ne s’agit que de laisser ton mail dans la case ci-dessous pour que nous puissions rire ensemble et sans faillir des prochaines publications de l’EXCELLENT Nabolo-blog ! Cela n’implique pas que je t’incorpore à une armée de fans dont l’objectif inavoué serait la conquête du Loir-et-Cher, pas du tout (mais tu en sauras plus en remplissant le longuissime formulaire que tu aperçois juste en dessous... celui qui écarte pour toi ses deux encarts blancs, immaculés, vierges, purs et blancs, rien que pour toi... n'hésite plus !).