Sélectionner une page
Dragon Ball nuage

Armé du baton magique, San Goku s’élance dans le ciel sur son nuage supersonique.

En tant que fan de l’œuvre d’Akira Toriyama (à savoir « Dragon Ball », cf le titre, faut suivre : je suis pas en train de vous parler d’une nouvelle gamme de moto) dont l’histoire se passe « il y a très très longtemps » sur notre propre planète, je n’ai pu m’empêcher de remarquer certaines incohérences ou allusions, un tas de petits détails qui pour servir l’histoire de San Goku, n’en sont pas moins des références, ce me semble, à l’histoire de notre propre monde.

Je passe sur les anecdotes les plus évidentes et les plus connues : Goku, le héros, est un personnage inspiré d’une célèbre légende chinoise « le roi des singes ». On retrouve dans Dragon Ball plusieurs éléments de cette histoire (le bâton, le nuage, l’éventail, l’oiseau millénaire, etc.) Par ailleurs, Goku est le nom deplusieurs autres héros de manga (le Goku de l’histoire originale fait notamment une apparition dans « Cobra Space Adventure »).

Kame Sennin Kame House Kameha

Kame Sennin devant Kame House, prêt à faire des Kaméhaméha à cheval sur une kame et non sans arborer son style typiquement kaméhaméiens. Ce serait le ponpon qu’il cache une certaine substance illicite!

J’ai découvert un jour, en regardant un épisode de « Huit ça suffit » (c’est dire si c’était il y a longtemps et je vous promets que j’étais en train de zapper) que « Kaméhaméha » est le nom d’une dynastie de rois hawaïens. Comme « Kame » signifie « tortue » en japonais, que Tortue géniale, le « Maître des tortues » au look hawaïen (Kame Sennin dans la version originale) habite « Kame House » et qu’il est l’inventeur du Kaméhaméha (une technique de combat qui consiste à projeter de l’énergie) je me suis dit : « Tiens, tiens ! Mon vieux Nabolo, m’étonnerait pas qu’il y ait du jeu de mot là-dessous ! ».

Je n’ai pas les mangas sous la main au moment d’écrire cet article, mais il est évident que Dragon Ball cache pas mal de références (je pense aussi au chef du gang des lapins, expédié sur la Lune par Goku où, conformément à une légende orientale, il reste isolé à préparer des herbes médicinales avec son mortier).

Gang lapin DB dragon ball

Les orientaux voient dans les reliefs de la lune, la forme d’un lapin géant… (à force de les laisser marcher la tête en bas ce genre de dérive était à prévoir) Envoyé là-bas par San Goku, le Chef du gang des lapins y confectionne un remède, en accord avec une certaine légende.

Dragon Ball Incohérences lunaires

A propos de la Lune, et toujours sans avoir le manga sous les yeux, je me rappelle qu’elle disparaît à plusieurs reprises dans Dragon Ball.

La première fois elle est détruite par Tortue Géniale, à l’aide d’un simple Kaméhaméha (compte tenu de l’échelle des forces dans le manga, cet exploit est tout simplement impossible).

Elle est ensuite « ramenée » (reconstruite ?) par Dieu, qui en contrepartie arrache définitivement la queue de San Goku (quand je dis définitivement, il faut prendre en compte le fait que, pour moi, l’histoire de Dragon Ball s’arrête là où l’avait voulu son auteur, c’est-à-dire à la mort de San Goku, après le tournoi contre Cell : les délires de personnages fusionnés aux cheveux longs avec plus tard des demi-singes roses qui font tout péter dans tous les sens sont bons pour mes toilettes).

Goku légende roi des singes

Armé du baton magique, Son Goku s’élance dans le ciel sur son nuage supersonique.

La Lune est détruite à nouveau par Piccolo qui met ainsi fin à la transformation de San Gohan (le fils de Goku… Pour les non initiés ça va devenir difficile à suivre) en gorille géant et empêche, plus tard, que les Saïyens ne s’en servent pour effectuer leur mutation.

A partir de là, la Terre n’est plus censée avoir de lune. Donc, s’il y a la moindre apparition de lune, dans le manga, suite à ces épisodes, c’est une incohérence, sauf à penser que la Lune a été ramenée par Dieu (une fois celui-ci ressuscité, en même temps que Piccolo, au cours des aventures sur Namek). Dommage que je ne puisse pas vérifier…

Par ailleurs il est très amusant de penser que le Chef du Gang des lapins, isolé sur la Lune par San Goku, a finalement été tué par Tortue Géniale lorsque ce dernier a détruit la Lune en final du premier championnat du monde des arts martiaux auquel participent nos héros. C’est dans ce moment là que je prends mon pied en lisant Dragon Ball, quelle incroyable pirouette scénaristique ! Ca me fait triper, pas vous ?


Cet article a été divisé en deux, vous pouvez lire la suite de « Dragon Ball incohérences lunaires » ici : Dragon Ball: message nazi ?

Ainsi qu’un article sur les incohérences temporelles (cette fois), en cliquant ici : Dragon-Ball: incohérences intemporelles

Pin It on Pinterest

Share This