Sélectionner une page
Mieux que les piranhas, des aventuriers en mal d'aventure vous dépiautent une trentaine d'abraknydes en moins de deux !

Mieux que les piranhas, des aventuriers en mal d’aventure vous dépiautent une trentaine d’abraknydes en moins de deux !

Aujourd’hui 9 juillet 2009, la tranquillité du Monde des Douze, sur DOFUS a été sévèrement perturbée par un mystérieux visiteur à proximité d’un non moins mystérieux portail ouvert sur… Ouvert sur quoi d’ailleurs ?

L’énigme est en cours et ce n’est pas ici que vous en découvrirez le secret.

Néanmoins, on sait dores et déjà que quelque chose se prépare, quelque chose de lourd, de gros, qui fait peur à la faune et à la flore puisque, ces derniers jours, bouftous et abraknydes sont sortis de leurs tanière pour s’attaquer aux aventuriers, en particulier aujourd’hui : les abraknydes, menés par Arbator (dont on ne sait s’il est leur chef, un abraknyde géant ou simplement le gland du chêne mou) ont même poussé jusqu’à Astrub, fuyant désespérément la menace qui rôde près du portail.

Sur le serveur héroïque, heureusement, Oto Mustam, se sentant lui-même menacé, s’est interposé face à… quelque chose dont à vrai dire il ne connaît pas la nature mais dont il a pu estimer la puissance : elle est bien supérieure à la sienne. Oto a pu repousser cette chose, pour le moment, et les abraknydes n’ont pas quitté la forêt, mais ils n’en étaient pas moins agités que sur les autres mondes, et des têtes sont tombées.

Quelques heures auparavant, loin, très loin dans l’espace… un message collectif avertissait l’équipe des CCM et le reste d’ANKAMA que des croissants et pains au chocolat étaient distribués gratuitement à la cafète, j’avoue ne pas m’être longuement demandé pourquoi : de toute façon il nous fallait reprendre des forces pour conduire les animations de la journée, il n’y avait pas à hésiter.

Bientôt : le Chapitre 3...

Bientôt : le Chapitre 3…

Depuis quelques temps, nous travaillons sur un projet secret d’animation, et aujourd’hui avait lieu un nouveau tournant : le Chapitre 2, « la nature devient folle », succédait au Chapitre 1, « l’apparition d’un mystérieux portail ».

Personnellement je suis réticent à l’idée de faire des évènements en jeu, qui causent du lag* (= un ralentissement du jeu), qui paralysent la moitié des participants et frustrent l’autre moitié… « Tout le monde » n’est jamais content. Alors que l’animation se déroule sur le serveur X, je vois défiler les messages privés sur mon écran :

– Joueur A : Comment tu changes de forme ?
– Joueur B : T ki au fait ?
– Joueur C : Hey Nabolo ! Ca va ? Je t’ai vu à la convention…
– Joueur D : J’ai un problème, tu peux m’aider ?
– Joueur A : Le minimum de la politesse serait de répondre
– Joueur E : Merci monsieur le modo c’est vraiment génial que vous veniez faire une animation sur notre serveur ! :D
– Joueur F : P D
– Joueur G : on m’a volé mon compte, aide-moi où je porte plainte contre vous !
– Joueur H : C’est ça ton event ? MDR ! C’est nul
– Joueur A : Tu persistes à m’ignorer ? Pff
– Joueur I : tu peux me donner 100.000k stp ?
Etc…

Les joueurs sont des amours… ou pas, ça dépend. Sur le serveur héroïque je peux parfois me permettre de briefer ceux qui le méritent au sujet des règles de politesse avant de les bannir pour une durée de sept jours mais là, vraiment, les messages étaient trop nombreux, et j’étais attendu sur d’autres serveurs dont les joueurs, s’impatientant, réclamaient leur invasion d’abraknydes sur le forum.

Bien sûr je n’étais pas seul à conduire cette animation, d’ailleurs ce n’est pas moi qui l’ai conduite ou qui la conduit à proprement parler : je ne suis qu’un des exécutants du « projet secret », lancé sur une idée de Sylfaen, avec le concours de l’énigmatique « Kofiemane » et mené à bien (je compte dessus) par l ‘équipe des CCM toute entière.

Ainsi nous avions chacun nos rôles et, fidèle au mien, je me suis ensuite incarné sur « Brumaire », un monde qui, pour être en « bas de ma liste », m’attendait de pied ferme, tout prêt à endiguer l’exode des abraknydes…

Jadis, Arbator n'était qu'un petit gland. Aujourd'hui il est devenu un gros gland.

Jadis, Arbator n’était qu’un petit gland. Aujourd’hui il est devenu un gros gland.

Autour du portail, des joueurs guettent déjà. Des éclairs apparaissent… Ils se répètent : la foudre se fait de plus en plus violente, elle frappe a un rythme plus soutenu encore… Soudain, les branches de la forêt s’agitent et un gigantesque abraknyde passe ses bras tortueux au-delà de la canopée… son nom ? Arbator !

– Qui t’es ?
– Qui es-tu ?
– T ki ?
– Culay ki té ?
Etc…

…sur mon écran.

Je suis tenté de répondre : « Arbator : le Corsaire de l’espace ! »

Mais je m’en tiens au scénario convenu :

« IL » arrive… Fuyons la forêt mes frères… FUYONS !!! »

PS : les joueurs de Brumaire ont fait une véritable scierie de mes abraknydes, pas même eu le temps de les invoquer qu’ils n’en restait que des copeaux… Bon sang de bois !

Pin It on Pinterest

Share This